Basi – Rue Shamrock, Petite-Italie

Aux abords du marché Jean-Talon, sur la rue Shamrock (derrière le Première Moisson), est installé le restaurant Basi. Par l’image sur le menu, j’imagine que Basi fait référence au basilic. Le resto aux banquettes blanches et écrans encastrés dans les murs me semble ressemble à l’idéal « branché » version 2001.  Mais, laissons tout de même la chance au coureur car c’est agréable de sortir en dehors des grandes artères et la Petite-Italie réserve souvent bien des surprises. Devant le resto, une grande terrasse décorée de façon « harem des milles et une nuits » doit être bien agréable les soirs d’été.

Chef/owner Maurizio Mercuri and wife Lynn with the shrimp tagliatelle at Basi, July 08, 2008.

Le chef-proprétaire Maurizio Mercuri et sa femme Lynn.

Source: The Gazette /Vincenzo D’alto.

 

Ce resto italien mentionne sur sa carte (horrible graphisme en passant) qu’il n’utilise que des ingrédients frais, le cuisinier n’ayant qu’à tendre le bras pour faire les courses au marché Jean-Talon.

En entrée, les classiques calmars frits, salade de roquette, proscuitto et mangues. Bons mais sans feux d’artifices. En repas, raviolis aux épinards et fromage ricotta, fait sur le champs par le cuisinier qu’on voit s’activer dans la cuisine. Aussi des pâtes au ragoût de lapin avec beaucoup de morceaux de viandes. Les plats sont effectivement ultra-frais, par contre, le gros bémol était que tous les plats manquaient royalement de sel. Je ne sale jamais mes plats au restaurant, et cette fois-ci, c’était vraiment nécessaire pour tous les convives. Tellement qu’on a vidé la salière et demander du sel additionnel.

Quelques choix de vin et cocktail maison (plutôt chers), et un choix de vin maison vraiment pas cher. 12 $ le demi-litre. Étrangement, le litre était à 24 $, aucun avantage à prendre la plus grosse portion. C’est rare.

Le service se veut familier (le serveur nous appelle par notre prénom, qu’il tente de mémoriser), mais bien que sympathique, cela s’éternise et on doit redemander plusieurs fois pour des choses simples comme un verre d’eau. Un problème informatique a rendu laborieux le paiement de nos factures, et ce n’est que quatre heures après notre arrivée que nous quittons le restaurant.

Bref, c’est un resto italien standard, où la nourriture n’impressionne pas, mais est facturée à prix raisonnable.

PS. J’ai appris après mon souper que le resto était tenu par la famille Mercuri (XO, Brontë). Disons que si je l’avais su, mes attentes auraient été décuplées.

Basi

77 Shamrock Avenue, Montreal, QC

514-750-0774

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s