Archives mensuelles : mai 2010

Pho Tay Ho – Rue St-Denis

Quand vient l’envie de manger du vietnamien à Montréal, ce ne sont pas les options qui manquent. Dans Rosemont/Petite-Patrie, je ne compte plus les établissements qui servent cette chère soupe Pho. Un restaurant se démarque par contre pour sa grande popularité, le Pho Tay Ho. Toujours rempli, il est fort probable que vous tombiez face à une ligne d’attente si vous le visitez durant la fin de semaine.

 Même si je n’ai jamais mangé de soupe pho avant d’aller à l’université (ahhh le Pho Lien sur Côte-des-neiges…), ce plat fait maintenant parti intégrante de mon répertoire de « confort food ». Je suis malade: soupe pho. Je reviens de voyage dans un pays où la bouffe était so so: soupe pho.

 Fréquentant ce restaurant depuis maintenant une décennie, j’ai remarqué la constance dans les saveurs, avec une petite amélioration du visuel des plats qui est arrivée en même temps que la rénovation des locaux, il y a quelques années. Le menu lui n’a jamais vraiment changé, conservant ses deux spéciaux du jour très populaire: soupe pho (boeuf ou poulet), deux rouleaux, thé et biscuit ou petite soupe, brochette de poulet sur vermicelle, rouleaux, thé et biscuit. Tout cela pour 10$.

 Voici les deux spéciaux en photo:

Ce que j’aime, c’est la fraîcheur. Les herbes pour la soupe, la salade, les fèves germées. Tout est craquant sous la dent.

Mais le menu ne  s’arrête pas à ces deux gros vendeurs. Il y a des tonnes de plats au menu. Et je me trouve lâche de ne pas tout avoir essayer, mais quand j’y vais c’est la plus part du temps pour le réconfort d’une soupe chaude.

Ici, un des nombreux plats au menu

Pour compléter le repas, Pho Tay Ho, a une carte très large de Bubble Tea, ainsi que des boissons plutôt exotiques (par exemple, le jus de prune salé).

Vraiment doux pour le portefeuille.

6414 St-Denis / 514-273-5627

Kitchen Galerie – Rue Jean-Talon

Après avoir tenté de manger deux fois au Kitchen Galerie sans succès, faute d’avoir réservé à l’avance, nous avons finalement eu notre chance un beau jeudi soir de mai.

 Ce restaurant de la rue Jean-Talon, collé sur le marché, est sympathique, très petit, avec la cuisine au centre du restaurant d’où il est facile de voir les chefs à l’oeuvre. D’ailleurs, ce sont eux qui sortent de la cuisine pour venir prendre nos commandes et nous recommander quelques bons verres. D’ailleurs, nous avons été traitées aux petits soins. Tous les plats nous ont été expliqué en détail et avec passion. J’ai aimé que le chef nous suggère des vins et que si ce n’est pas à notre goût après une gorgée, qu’il corrige le tir. Souvent lorsqu’on commande au verre, la bouteille nous est présentée et le verre complet est ensuite rempli. Ici, on verse une larme de vin, et si le client aime, on rempli, sinon on passe à une autre bouteille. Ce devrait être ainsi partout. Que de belles découvertes ferions nous, plutôt que de nous arrêter au premier verre même s’il n’est pas à notre goût.

 Kitchen Galerie propose environ six entrées, dont trois de foie gras qui sont au menu en permance (car le reste de la carte bouge en fonction de ce qui est offert au marché juste derrière). Nous nous sommes donc joyeusement lancées dans le foie gras, avec celui cuit au lave-vaisselle et celui en mousse (en extra de la table d’hôte 7 et 14 $ respectivement). Cela vaut la peine. C’est délicieux et les portions généreuses. Nous avons aussi testé une croquette d’escargot, excellente et difficile à décrire.

 Au repas, le menu présenté toujours deux viandes, deux poissons (ou fruits de mer) et des pâtes (ou risotto). J’ai opté pour du porc braisé au four (pendant de très longues heures), sur écrasé de patates rattes et fèves vertes. Du confort food à l’état pur. J’ai eu la chance de goûter les pétoncles sur ratatouille, cuisson parfaite, saveur exquise ainsi que le risotto, très bon, mais moins impressionnant que le reste.

 

Au dessert, il y avait trois choix au menu. Quelle chance, nous étions trois, nous les avons tous goûtés. Une crème brûlée, classique, un pouding chômeur réinventé, excellent, et un petit brownie qui a su satisfaire notre besoin de chocolat.

 Nul besoin de dire que nous sommes parties repues, satisfaites et charmées par le service. C’est une belle découverte et nous avons déjà hâte d’y retourner.

 Pour le prix, compter environ 30 à 40 $ pour la table d’hôte. Et le vin au verre est facturé raisonnablement.

60 rue Jean-Talon Est / 514-315-8994