Archives mensuelles : mars 2011

Banh Xeo Minh – Rue Bélanger

Minuscule restaurant situé sur la rue Bélanger, près de Christophe-Colomb. J’y suis allée suite à un article paru dans le journal Hour (voir le lien en bas). Sans cela, je ne l’aurais pas vraiment remarqué. C’est un petit boui-boui, comme il y en a plusieurs à Montréal, et quand je veux manger du vietnamien, je m’en tiens souvent à mes classiques. Sauf que cette fois-ci, j’avais envie d’essayer autre chose que la traditionnelle soupe Pho ou les grillades.

L’article montrait que Banh Xeo Minh avait d’autres spécialités. À mes yeux de non initiée à l’ampleur de la gastronomie vietnamienne, tout était nouveau sur le menu. Nous avons essayé des petites entrées de pâtes gluantes farcies aux fruits de mer (mais lesquels?).

Puis comme repas nous avons pris la crêpe. Elle est farcie de fèves germés, de poulet et de crevettes et accompagnée de fines herbes et de salade. Les crevettes conservent leur carapace. C’est moins pire que ce que je pensais, mais la sensation reste étrange. Si c’était juste pour moi, je les aurais enlevés. On m’a dit que c’était pour garder un goût de mer encore plus puissant, mais ce n’est pas de source sûre.

En gros, c’est un repas assez dépaysant et pas seulement pour la nourriture. Le restaurant nous donne l’impression d’être à 100 lieues de Montréal. Il est minuscule; une quinzaine de places, toutes occupées par des vietnamiens (je présume), sans compter les nombreux clients venant chercher des commandes pour emporter. En trame de fond sur la télévision, un gala musical vietnamien.

Même si ce n’est pas le genre de mets qui va devenir un classique pour moi, j’ai bien aimé l’impression de faire un petit voyage. Et ce, à prix doux, 18$ pour une crêpe, un sandwich, une entrée, le thé et même les taxes et le pourboire. Pas mal moins cher que le billet pour Ho Chi Minh Ville.

1308, rue Bélanger, Rosemont , 514-272-4636

Critiques: Hour

Publicités

Manoir Rouville – Mont-Saint-Hilaire

 

Manoir Rouville à Mont-St-Hilaire: On ne va pas là pour se bourrer la face (à moins que ce soit pour un des déjeuners buffet qui n’est pas servi tous les jours). On y va parce que l’endroit est charmant, que les assiettes sont belles et qu’on peut y faire de belles photos. Idéal donc pour un événement familial ou un anniversaire que l’on veut souligner de façon différente.  En été, pensez à réserver sur la terrasse entourée d’arbres et qui offre une belle vue sur les jardins et la rivière Richelieu.

Première photo: « Oeuf bénédictine ». Deuxième: « Le gourmand: Pain pumpernickel, beurre de câpre, saumon fumé, oeuf poché »

Manoir Rouville-Cambpell, 125 Chemin des Patriotes Sud, 450-446-4878

 Critiques: Voir

Big in Japan – Rue St-Laurent

Quel restaurant hétéroclite! Quand on m’a dit qu’il y avait un nouvelle isakaya sur St-Laurent, j’ai pensé à quelque chose comme Kazu ou encore décor en bambou. de l’extérieur Big in Japan ressemble à un fast-food, avec des tables et chaises fixe. À l’intérieur, c’est un mélange des genres plutôt kitsch.

Au fond, il y a des banquettes rondes et c’est plutôt sympathique, comme le service d’ailleurs. C’est l’heure du 5 à 7, il y a des bières japonaises au menu, mais je prends plutôt un soda, avec une bouteille franchement originale. Le goût par contre rappellait notre « cream soda ».

Le concept est plutôt plat à partager. Nous testons l’assiette de fromage japonais dans la sauce tomate ainsi que des gyozas (dumpling japonais).  Puis des moules au safran et beurre. Des sandwichs cuits à la vapeur, deux au porc, deux version chili. Puis un plat au menu du jour, des calmars et pâtes.

Tout ce que nous avons goûté était très bon, sauf les calmars, sauce trop crémeuse qui tombait sur le coeur.

Pour dessert, nous avons pris un genre de flotteur de crème glacé servi sur corn flake avec pate de fève rouge (le classique japonais).  C’était bon.

Il n’y a rien qui m’a fait vraiment trippé, mais l’ensemble m’a vraiment plu. J’y retournerai certainement pour goûter d’autres spécialités au menu. Passez-y si vous êtes dans le coin. Ce n’est pas très cher et c’est vraiment différent de ce qu’on connait. C’est un mini-voyage au Japon à faible coût.

Ça nous à coûter 100 $ à 3 pour être complètement bourrés. Taxes, pourboires, et deux bières incluses.

 Big in Japan: 3723, boulevard St-Laurent, 514-847-2222

Critiques: La Presse, Gazette, Voir, Midnight Poutine, 2 capricieux, shut up and eat, Pretexte