Archives mensuelles : janvier 2012

Pho Nam Do – Rue St-Denis

En matière de restaurant vietnamien, j’ai mes habitudes au Pho Tay Ho et au Y Lan (apportez votre vin) juste en face. Alors, il est plutôt rare que je m’aventure dans d’autres petits restaurants. Pourtant dans Rosemont, il ne manque pas de variété dans ce domaine.

Alors un soir où nous nous trouvions près du marché Jean Talon, nous avons décidé d’essayer le Pho Nam Do situé au coin des rue St-Denis et Jean-Talon.  Vous le reconnaitrez, c’est celui qui a une grosse verrière devant. À l’intérieur,  le décor hétéroclite nous fait sentir à moitié au restaurant, à moitié chez des gens.

J’aime goûter à des nouveaux mets, mais c’est rare que je commande des choses extravagantes dans des restaurants vietnamiens car lorsque je m’y rends, c’est souvent à cause d’une envie de « confort food ». Mon beau-frère, qui a voyagé au vietnam, m’a donc fait goûter à une entrée de saucisses que je n’aurais probablement jamais commandée (photo ci-dessous).

Ce n’est pas un effet visuel de la photo, les saucisses n’avaient vraiment l’air pas cuites, même si elles l’étaient. Ce n’était pas mauvais, mais je ne suis pas sûre que cela m’a convaincu. En tout cas, pour de l’exotisme, c’est réussi.

Pour le reste, nous nous sommes lancés dans les classiques. La fameuse soupe Pho, le poulet grillé et le sauté de légumes servi sur nouilles frites. Pour tous ces mets, le Pho Nam Do égalise les autres restaurants vietnamiens que je connais. C’est à croire qu’ils ont presque tous les mêmes recettes.

Ce qui a rendu notre visite plus divertissante, c’est un employé (qui devait trouver le temps long) et qui a entrepris de nous montrer à faire des étoiles avec des pailles. La soirée s’est transformée en atelier d’origami de pailles, mais sans grand succès de notre côté.  Il semble que ce soit super populaire au vietnam.

Ici, une video d’une jeune fille qui montre à faire ces étoiles.

Pho Nam Do: 7166, rue St-Denis, 278-8756

Pho Nam Do on Urbanspoon

Plaisirs coupables – Rue Peel

Plaisirs coupables est le restaurant du chef et animateur Jean-François Plante (Saisons de Clodine). Il s’agit de son deuxième restaurant après l’Arômate, dont Plaisirs coupables occupe les anciens locaux.

Le concept est axé sur le « confort food » et comme le dit leur site web, c’est un « snack bar urbain ».  Cela se transpose en un lieu un peu cheap (petites table de bois, naperons de papier et bouteille de ketchup sur la table), avec un menu plutôt cher, mais quand même plus raffiné que le snack-bar du coin.

J’ai visité sur l’heure du midi et pour le lunch, j’aime plutôt manger léger. Comment ne pas s’endormir assis à votre bureau après avoir manger un repas lourd et gras? J’ai donc choisi ce qui semblait le plus léger, un filet de morue, sur légumes grillés avec tranches de bacon.

L’assiette était très belle avec toutes ces couleurs, et c’était bien bon, mais sans grand raffinement (pas de sauce ou épices spéciales), mais la cuisson était parfaite. C’était dans le menu du jour, donc pas toujours sur la carte.

Mon amie n’a pas été aussi sage et s’est offert la poutine d’effiloché de canard et foie gras. C’était plutôt cochon, mais la portion était tout de même raisonnable. C’est un peu moins photogénique par contre.

Comptez environ 20$ par plat. Les spéciaux du jour incluent une petite salade ou une soupe. Pour le prix, je choisirais un lunch au Newtown ou à la Taverne du Square Dominion.

Il y a aussi une carte de desserts qui semblaient décadents. C’est probablement le genre de truc à se permettre le soir avant une sortie au cinéma ou au centre Bell. Le midi, un immense dessert de chocolat ou de caramel à 8$, ça semble un peu exagéré.

AJOUT: Il semblerait que le restaurant soit fermé pour faillite. Plus de détails ici.

Plaisirs coupables, 1410 rue Peel, 514-507-5689

Critiques: Hour, Mirror, Table pour deux, dimanche matin

 

Les Plaisirs Coupables on Urbanspoon

Hakata Ramen – Rue Stanley

Comme j’étais contente quand Hakata Ramen a ouvert sur la rue Stanley entre Ste-Catherine et René-Lévesque. Plus besoin de marcher jusqu’à l’ouest de Guy pour trouver une soupe ramen savoureuse.

C’est devenu une habitude pour moi. Leur soupe, sans être la meilleure que j’ai goûtée à Montréal (Kazu), n’est pas décevante. Je ne l’ai pas en photo ici, car je la prends toujours pour apportez.

Quand j’ai eu la chance de manger sur place, j’en ai profité pour essayer des trucs qui s’apportent mal. Par exemple, l’anguille grillée dans un bol de pierre chaud ou le riz Hakata aussi dans le bol de pierre chaud. Ça n’a pas le même effet quand on le mange dans un plat de styrofoam.

Les assiettes sont très belle mais j’ai trouvé que ça manquait un peu d’épices. Je m’attendais à ce que ce soit  comme un bimibap coréen, mais c’était un peu plus fade.

Outre les soupes, il y a aussi un sauté de fruits de mer à la japonaise que je recommande. C’est le numéro 28. Il est légèrement piquant et cela fait un bon lunch.

Le Hakata ramen est situé dans l’ancien restaurant de sushis Dozo Izakaya.

Hakata ramen (menu sur urbanspoon), 1216 Stanley (au deuxième étage)

514-795-6688

Hakata Ramen on Urbanspoon