Archives mensuelles : mai 2012

Au Pied de cochon – Rue Duluth

C’est presque un péché pour une blogueuse culinaire, mais jusqu’à tout récemment, je n’avais jamais essayé le Pied de Cochon, ni sa fameuse poutine au foie gras emblématique de la gastronomie montréalaise. Pour ma défense, je dois dire que j’avais essayé la Cabane à sucre du Pied de Cochon.

Cette naïveté est chose du passé et je suis mainenant dans le club des privilégiés ayant essayé la dite poutine. Ok, pas si privilégiés que ça vu que le restaurant roule à sa pleine capacité presque tous les soirs de l’année.

C’était le cas lors de notre visite qui était d’ailleurs imprévue. Nous avons été chanceux de nous voir offrir une place au bar. Ces places font face à la cuisine et nous placent dans le feu de l’action. Les cuisiniers s’agitent devant nous, et c’est un spectacle fascinant. Ce n’est pas la place que je conseillerais pour un souper romantique, mais pour un foodie dans l’âme c’est toute une expérience. C’est là qu’on voit que ce n’est pas parce qu’on cuisine bien qu’on pourrait travailler dans un restaurant! Ça roule vite et ça n’arrête jamais.

La voilà la fameuse poutine. Les morceaux de foie gras sont énormes. Moi, qui n’est pas très frites, je les ai adorés. Mais le meilleur selon moi, c’est la sauce. Pas question d’en laisser une trace dans l’assiette.

Le jour de notre visite, il y avait aussi en entrée ce sandwich spécial pour céléber la saison des sucres. Entre deux pains dorés, du jambon fumée, de la mousse de foie de volaille, de la moutarde au beurre d’érable et le tout nappé de syrop d’érable. C’était gigantesque et cochon. Pour 10$, c’est le meilleur sandwich que j’ai mangé de ma vie! Pourquoi le Pied de cochon ne fait pas de brunch?

Avec le succès du Pied de Cochon, je m’étais fait une image du resto pas mal plus guindée que ce que c’est en réalité. Le décor est plutôt simple, c’est la cuisine qui vole la vedette. Et vraiment, après tant d’attente et de bons commentaires, j’avais peur d’être déçue. Cela n’a pas été le cas.

Au Pied de Cochon: 536 Rue Duluth Est, 514-281-1114 (Réservé si vous ne voulez pas être déçus)

La Maison du Nord – Rue St-Mathieu

Si je n’avais déjà goûté la cuisine de la Maison du Nord, je n’aurais probablement pas osé amener mon amoureux dans ce petit restaurant de rue St-Mathieu.  Le local est pas mal tout croche et pas très chaleureux. Un gros écran géant diffuse un vieux film d’action américain avec sous-titre chinois. L’ambiance n’est pas à la romance.

Malgré tout, nous fonçons. Je sais que la soupe au boeuf braisé lui plaira, et je meure d’envie de goûter le sandwich au porc. 

Lorsque vous commandez une soupe, il faut absolument prendre l’extra pour les nouilles faites à la main   (1$). J’ai essayé les deux, et la différence vaut beaucoup plus que cela.

Ce n’est probablement pas une soupe très santée, c’est plutôt gras et le bouillon est pas mal salé. Par contre, cette soupe fait voyager. Elle ne goûte comme aucune autre que j’ai essayé. Elle m’amène dans le Nord de la Chine dans un petit resto tout croche que je n’aurai probablement pas la chance de visiter.

J’avais entendu parler du sandwich, mais je ne l’avais jamais essayé. On disait de lui qu’il était délicieux et très gras. C’est vrai, mais quand même pas aussi gras qu’un smoked meat de chez Schwartz. Et puis, c’est le pain qui m’a marqué, dur à l’extérieur et mouillé à l’intérieur par la garniture de porc.

C’est un restaurant que je recommande à ceux qui aiment voyager avec leurs papilles gustatives.

J’oubliais les prix sont doux. La facture était de moins de 20$ pour deux avec un petit reste pour le lendemain.

La Maison du Nord: 2130, rue St-Mathieu. 514-670-3188

Critiques : La PresseComme les chinois,
Maison du Nord on Urbanspoon