Archives mensuelles : juin 2012

Portovino – Quartier Dix30

J’aime bien Montréal, mais il m’arrive parfois de sortir dans le 450. Cette fois-ci, j’ai essayé le Portovino à Brossard, dans le Quartier Dix30. C’est un apportez votre vin. Je ne connaissais pas ce restaurant avant de recevoir une invitation pour la fête d’une amie, mais ce n’était pas un secret caché à voir la foule qui attendait devant le restaurant le samedi de ma visite.

Cela m’a rappellé les sorties que je faisais jadis à l’Académie sur la rue St-Denis, où le repas était plutôt un prétexte à prendre un verre (ou deux ou trois) avant de sortir.

Le restaurant est immense. Il me vient en tête l’idée d’un Club Price de la restauration. C’est décoré moderne et c’est convivial pour les groupes.

C’est un restaurant italien qui sert des pâtes et de la pizza, mais aussi des viandes. Un serveur vient d’ailleurs nous montrer un assortiment de viandes crues pour nous tenter (?). Cela se veut un genre d’imitation de la Queue de cheval, mais dans mon souvenir, à la Queue de cheval, on nous montrait notre pièce qu’ils allaient cuire pour nous.

Bref, on y sert les classiques du moment, comme ce tartare de thon et décoration d’oreilles de lapin.

Le classique tomates et boconccini, avec la tomate entière.

Un autre grand classique, les pâtes au fruits de mer.

Une pièce de viande, cuite cette fois.

La pizza que j’ai commandé, et qui était à partager. Elle était très bonne.

Le Portovino n’est pas un restaurant gastronomique, il y a beaucoup de monde et c’est bruyant. N’y aller pas en amoureux la fin de semaine. Par contre, ce restaurant a sa raison d’être et c’est d’accueillir facilement les groupes. Donc allez-y entre amis, apportez vos bouteilles favorites, et profitez de votre soirée. Car dans des soupers au restaurant, ce n’est pas toujours la nourriture qui compte le plus, c’est aussi les gens avec qui on la partage.

Portovino : Quartier Dix30 et aussi à Laval, Terrebone et Dorval

Portovino on Urbanspoon

Publicités

Kitchenette – Boulevard René-Lévesque

Lors que je suis allée voir le spectacle de Sugar Sammy, à l’Olympia, j’ai cherché un restaurant à essayer dans ce coin de la ville où je vais peu. Mon choix s’est arrêter sur la Kitchenette, un resto que j’avais le goût d’essayer depuis que j’avais vu le chef faire des crab cakes à l’émission A la distasio.

Le restaurant est situé en face de Radio-Canada et il est sûrement très occupé sur l’heure du lunch. Quand je l’ai visité, un vendredi soir, j’étais la première cliente, mais ça s’est vite rempli.

Le chef Nick Hodge y cuisine des mets inspirés par le sud des États-Unis.

En entrée, nous avons pris ce délicieux taco japonais au boeuf effiloché terryaki. C’était un des meilleurs tacos que j’ai mangé, mais à 12 $ pour un seul, c’est un peu cher.

Puis le tartare d’albacores sur nachos nous a plu.  Ça se déguste bien, c’est frais et croustillant en bouche. En plus, il y en avait d’autres, que j’ai mangé avant de prendre la photo.

Nous ne pouvions pas non plus passer à côté des fameux crab cakes. C’est vrai qu’ils sont bons. Probablement les meilleurs que j’ai mangé à date (humm, j’ai déjà dit ça quelque part). Des gros morceaux de crabes et de la panure bien croustillante. À dix dollars, c’est un bon investissent.

Pour le repas, nous avons prix le cioppino de poisson et fruits de mer. C’est une grosse soupe avec des fruits de mer, patates et cie. Cela se partage bien et c’est plutôt santé. Il manquait par contre un petit kick pour rendre cela mémorable.

À la fin du repas, nous étions à la limite d’être bourrés, mais nous avons de nous gâter avec un petit dessert à partager. Nous avons commandé le poudding au pain avec caramel au Jack Daniel et pacanes rôties. La photo ne montre pas les proportions mais ce dessert est gigantesque (un poing d’homme). Et en le mangeant, j’ai clairement compris que je suis plus du type caramel que du type chocolat. J’avais beau être bourrée, c’était impossible d’arrêter.

Dans l’ensemble, c’est un restaurant qui sert des spécialités du Sud des États-Unis qu’on pourrait trouver pour moins chères ailleurs, mais qui ne seraient jamais aussi bonnes qu’à la Kitchenette.

Kitchenette: 1353 René-Lévesque Est, 514-527-1016

Critiques:Hour, Voir , Food Guy Montreal

Kitchenette on Urbanspoon