Archives de Tag: Cuisine asiatique

Satay Brothers – Marché Atwater

Ce n’est pas parce que je suis une fervente du marché Jean Talon, que je ne peux pas lui être infidèle quelques fois et aller faire un tour au marché Atwater.  D’ailleurs, les Satay Brothers y sont pour beaucoup. Leur cuisine d’origine singapourienne attire les gourmands depuis qu’ils sont ouverts, particulièrement  leurs petits buns de porc. C’est à s’en lécher les doigts.

On dit qu’ils ressemblent à ceux du fameux restaurant Momofuku de New York. Moi, cela m’a fait pensé à un plat qu’on sert au restaurant Soy, mais avec du canard. J’adore ces petits pains vapeurs.

Aussi leur soupe maison, avec crevettes, tofu, gâteau au poisson, poulet et oeuf de caille. Je n’ai trouvé aucun comparable au goût de cette soupe. Cela ne ressemble pas au ramen n’y à la tonkinoise, c’est complètement différent. C’est doux et épicé à la fois. Sans doute à cause du lait de coco. C’est un dépaysement certain.

Le marché Atwater est plus petit que Jean-Talon, mais il est drôlement bien servi en terme de petits restaurants rapides. Je me promets d’y retourné cet été, pour la fameuse salade de papaye des Satay Brothers, et pour reprendre des buns bien sûr.

Satay brothers: Au marché Atwater

Critiques: Elles sont supers nombreuses, en voici quelques unes: La Gazette, This is why where fat, hour, Shut up and Eat, La Presse

Satay Brothers on Urbanspoon

Publicités

Sumo Ramen – Rue St-Laurent

On connait tous les nouilles ramens, un des repas « étudiants » par excellence. Pas chères, souvent à 49 cents le paquet et très rapide à faire, moins de 5 minutes, ces nouilles peuvent souvent dépanner. Par contre, les ramens, les vrais, font souvent un objet de culte au Japon. Souvent faites à la main, les gourmands peuvent faire la file devant des petits « ramen shop » pour goûter ces délices artisanaux. Malheureusement pour nous, il n’y a pas de boutique artisanale du genre à Montréal. Par contre, le restaurant Sumo Ramen, sur la rue St-Laurent dans le quartier chinois, offre une panoplie de soupes ramen d’excellente qualité.

 Les soupes sont montées de manière artistique et le résultat est très beau à voir. La soupe de base contient, outre les ramens, un morceau de porc, un oeuf, des champignons etc… Cependant, les versions peuvent aussi contenir des raviolis aux crevettes, du porc épicé et autre. Le bouillon quant à lui est au miso ou au soya. J’ai choisi celui au miso et j’ai trouvé cela assez différent des soupes miso qu’on mange souvent dans les restaurants de sushis. Ce sont des goûts auxquels notre palais n’est pas nécessairement habitué mais j’ai bien aimé cela. Dans une ville où la soupe Phò règne en maître, il est plus difficile de s’habituer à ce goût.

On trouve aussi au menu des entrées comme des gyozas (dumplings japonais) et de l’anguille, mets très populaire au Japon. Nous avons donc testé cette dernière. La chaire de ce poisson est très grasse, ce qui rend le mélange avec la sauce très savoureux et très riche.

Pour ce qui est des lieux, le restaurant a été récemment aménagé et tout est très propre, ce qui satisfera nos critères occidentaux. C’est une bonne première place pour introduire le quartier chinois à ceux qui sont un peu réticents sur les expériences culinaires ethniques.

 Et ici pas besoin de se préoccuper du budget, on s’en sort pour moins de 25$ à deux (taxes et pourboires inclus). De plus, on peut y amener notre vin. Une aubaine.

Sumo Ramen, 1007 Boul.St-Laurent, 514-940-3668

Restaurant 5000 ans – Rue St-Denis

Mini-post pour vous faire découvrir un restaurant coréen de la rue St-Denis (entre Sherbrooke et le Carré St-Louis).
Le restaurant 5000 ans (le nombre d’années d’existence de la cuisine coréenne) se targue de faire de la cuisine santé, et ça semble le cas pour ce que nous avons goûté. Leur carte est assez extensive avec plusieurs choix de soupes, de plats à partager, de crêpes coréennes et d’entrées.
Le thé et la petite soupe nous ont été offerts par la maison. En ces temps plutôt frisquets, c’est grandement apprécié.

soupe

 

 

 

Je n’ai malheureusement pas retenu les noms complets de ce que nous avons commandé, mais ce plat (« bibimbap » au poulet épicé, je crois) était délicieux et arrivait à la table en frétillant dans un bol de pierre chaud. 

Pas cher du tout, de 20 à 30 $ (à deux) pour essayer plusieurs items du menu et repartir l’estomac rempli. 

3441 Rue St-Denis, 514-845-8902

Restaurant Soy – Rue St-laurent

Quand la rumeur pour un restaurant est constamment excellente depuis plusieurs années, habituellement on ne se trompe pas. Et c’était le cas pour le resto Soy situé au 5258 St-Laurent.

Nous avons pris le menu dégustation à 35 $, qui débutait par une soupe (soit la Won ton ou une soupe thai), les deux avec un parfum subtil et très raffinée.

Ensuite venait une petite salade, semblable à celle qu’on nous sert dans les restos vietnamiens, mais encore plus élaborée, avec pomme et vinaigrette moutardée.

IMG_6397

Ensuite viennent les entrées. Nous croyions à tort que nous devions choisir parmi les trois proposées : Dumpling, rouleaux impériaux et calmars. Mais non, toutes les entrées nous sont servies, une à la fois, dès qu’elles sont prêtes. Il va s’en dire que tout est chaud et consommé au meilleur moment.

IMG_6398

Lorsque je suis dans un souper comme celui-là, j’espère bien photographier tous les services, mais il arrive aussi que je m’emballe et que je saute sur le plas sans y penser. C’est ce qui est arrivé avec les rouleaux. J’en garder cependant un bon souvenir. Il vous faudra essayer!

IMG_6400

Le canard… Servi en croquette carrée, le canard ne ressemble à rien de ce que j’aurais pu m’imaginer. On le mange dans des petits pains vapeurs, en format de mini-burger avec les accompagnements présentés dans l’assiette, un pur plaisir.

IMG_6402

Encore une fois, nous pensions devoir choisir parmi les plats au wok, mais ils étaient servis en format dégustation de sorte que nous avons pu goûter le général Tao (rien à voir avec les Tiki Ming de ce monde!), les crevettes au gingembre et les légumes et tofu sauté.

Pour dessert, une banane grillée dans sa peau avec crème glacée et chocolat. Étonnamment délicieuse.

En dehors de la bouffe qui est excellente, le service était efficace et discret. Le décor est pratiquement inexistant. Le resto qui est tout petit se rempli vite, je vous suggère de réserver (514-499-9399).

Critiques: Daraize