Archives de Tag: Pub

Burgundy Lion – Rue Notre-Dame Ouest

Voici un resto/pub que j’ai visité l’hiver dernier. En plein mois de mars, c’était une belle suggestion. Puis j’ai oublié d’en parler. Quand j’y ai repensé cette été, je ne trouvais pas que ce que j’avais mangé était un bon conseil sous la chaleur. Puis, l’automne est arrivé et c’est redevenu le genre de bouffe qu’on a envie de manger.

Comme vous l’avez sans doute deviné, le Burgundy Lion est un pub british, où l’on va pour prendre une bière. Comme dans les pubs, il y a de la bouffe  pas mal « greasy spoon », mais avec une coche au-dessus de ce qu’on est habitué.

Le pot-au-feu d’agneau braisé (ci-bas) recouvert de pommes de terre tranchées en est un bonne exemple. C’était savoureux et la très bonne salade venait équilibrer le repas.  

Ceux qui sont traditionels et ne mangent que du poisson le vendredi seront gâtés avec le « fish and chips » fait avec des gros morceaux de poisson (dont j’ai malheureusement oublié la sorte).

Bien sûr, le classique gros hamburger plaira à pas mal tout le monde.

C’est bien agréable de sortir dans le quartier de la « Petite-Bourgogne » qui est pas mal en ébullition depuis quelques années.

Burgundy Lion: 2496 Notre-Dame Ouest, 514.934.0888

Critiques: Voir, Hour, Gazette, La Tablée, Cheap Ethnic Eatz, Une table pour deux

Burgundy Lion on Urbanspoon

Oyster Shack – Rue Bishop

IMG_5114Sur la rue bishop, entre Ste-Catherine et René-Levesque, se trouve le Oyster Shack. Il s’agit d’un bar où le menu rappelle les petits restaurants que l’on trouve au bord de la mer dans les maritimes ou la côte est des États-Unis. Comme dans ces restaurants, la cuisine du Oyster Shack ne fait pas dans la dentelle. Je dirais que le restaurant est en quelque sorte un pub où l’on a remplacé les hamburgers et autres ailes de poulet par les fruits de mer, souvent présenté dans leur humble friture. Côté décoration, les boiseries, et les murs aux couleurs de l’Irlande font place à des couleurs pâles qui rappellent plus les maisons de la Nouvelle-Angleterre.

IMG_5112Au menu, chaudrée de palourde, pétoncles frites, lobster roll (guédille de homard), assiette de fruits de mer et même poutine au clam showder. Tout est bon, mais sans plus. Les prix sont raisonnables.

IMG_5113On pourrait presque dire que la clientèle va de 17 à 77 ans, tellement, il ne semblait pas y avoir de client type.  Musique d’ambiance: Galaxie Goldrock ou The 70s. Ce n’est pas le genre de place où l’on sort pour rencontrer, mais plutôt où l’on va avec des amis pour prendre une bière et qu’on ressent l’appelle de la mer (plutôt que du hamburger).

Oyster Shack, 1242 bishop, (514)395-1888

Hurley’s Irish Pub – Sur Crescent

Sentant l’appel de la Saint-Patrick, je suis allée faire un tour au Hurley’s sur Crescent. Immense, le pub est sur deux étages et est divisé en multiple petites salles, si bien que l’ambiance est intime, malgré la superficie totale.

img_4783

Avec un choix de 18 bières en fut, facile de plaire à tout le monde. Et quand la fringale arrive, le choix demeure aussi intéressant, dans le registre « pub » tout de même. Le vendredi, à cinq heures, l’assiette de nachos a su nous faire patienter jusqu’à ce que tous nos compagnons de houblons se pointent.

img_4790

Après, ce sont les clubs sandwichs, hamburgers de luxe, « fish and chip » et soupe à l’oignon qui nous ont rempli la panse. Sans être exceptionnelle, toute cette nourriture a comblé nos attentes pour ce genre de lieu. Les patates frites sont de vraies patates avec la pelure comme on les aime. Notons aussi au menu, un ragoût de bœuf à la Guiness, que personne de mon groupe n’a goûté et qui n’en demeure pas moins intriguant.

img_47871

Musique d’ambiance agréable, privilégiant le violon et l’harmonica. Feu de foyer et mur de pierre. Un endroit agréable pour toutes nos longues soirées d’hiver. Quoique l’été, il y a la terrasse.